Rechercher
  • tania

LONDRES "UN ALLÉ SIMPLE SIVOUPLAIT"

20 ans, c'est l'âge que j'avais à peine au moment où j'ai décidé de partir vivre à Londres. Un an plus tôt environ, on m'avait offert un week-end surprise dans cette fameuse ville dans laquelle il faut aller au moins une fois ! Je marchais dans ces rues typiques, j'ai levé la tête, trouvé une façade juste incroyablement belle et à ce moment bien précis dont je me souviens comme si c'était hier (c'était il y a 6 ans!) je me suis dit "un jour, je vivrai ici". C'était obligé !


J'ai complètement flashé sur l'endroit. Pas pour ses rues du genre Oxford Street ou Piccadilly Circus beaucoup trop touristiques (ok cool à voir si vous y allez pour du shopping, mais il y a tellement mieux à faire à Londres) mais plutôt pour Camden Market, ses parcs incroyables, les petits pubs dans lesquels commander une Guinness au lieu d'un café à 9h du mat' et jouer aux fléchettes est tout à fait normal, pour les groupe de rock live tous les soirs jouant les Red Hot et Oasis à n'en plus finir...


Honnêtement, quand je suis partie, j'avais terminé mon apprentissage d'employée de commerce et bossé environ un an et demi chez un courtier en assurances à Fribourg. Durant cette période je m'étais rendue compte qu'être enfermée dans un bureau était tout sauf fait pour moi (aussi j'étais dans un domaine qui ne m'intéressait pas le moins du monde à cet âge) mais bon, quand on sort d'apprentissage on est content de trouver un poste qui nous demande pas déjà 10 ans d'expérience, donc j'y étais allée en me disant que ce serait temporaire et que je trouverais bien quelque chose qui me plairait plus tard.


Tu parles ! J'ai pas juste changé de domaine, j'ai carrément changé de vie, c'est typique de moi ça. Tellement peur de la monotonie et de l'ennui qu'il fallait un truc radical, genre vraiment. Ma grand-maman, Maguy, la personne de qui j'était la plus proche était morte peu de temps avant, je venais de rompre, j'aimais pas ce job et plus rien ne me retenait en Suisse, bien au contraire j'avais juste envie de me tirer d'ici.


Un beau jour, j'ai démissionné, j'ai contacté une agence en leur disant que je voulais vivre à Londres pour une période indéfinie (à ce moment-là je ne voulais plus jamais rentrer en Suisse, pays qui était à l'époque beaucoup trop fermé d'esprit pour moi). J'ai donc booké 6 mois de cours histoire d'avoir le temps de perfectionner mon anglais et trouver un job sans devoir rentrer entre deux (évidemment que je rentrais de toute façon en février pour les Bolzes), mais à part ça, c'était évident pour moi que j'y resterais à vie.


J'ai donc débarqué dans ma "student house" le 8 septembre 2013. Ça peut paraître con, mais j'étais super fière de moi. 20 ans, j'étais partie, j'avais tout planté pour vivre la vie que j'avais décidé de mener dans une ville que je ne connaissais pas, aucun repère, aucun contact et je me suis sacrément bien démerdée toute seule. Je trouve que partir vivre ailleurs, que ce soit pour quelques mois ou des années nous apprend tellement de choses autant sur la vie que sur notre propre personne, c'est dingue. Sans parler des souvenirs que ça crée et qui valent tout l'or du monde !


Une fois que j'avais pris quelques repères, rencontré quelques personnes (avec qui j'ai d'ailleurs toujours contact c'est méga cool) j'ai vraiment commencé à aimer de plus en plus cette ville, j'y ai découverts des endroits magiques, une atmosphère qui me colle à la peau. Moi qui dis toujours être née 20 ans trop tard, principalement pour mes goûts musicaux mais aussi pour le mode de vie, je me sentais tellement à ma place dans certains endroits comme Camden Market par exemple.


D'ailleurs, parlons-en de Camden. Cette ambiance alternative, tout le monde se mélange, peu importe ton look personne ne se retournera sur toi te dévisageant, la musique est juste folle, sans parler des stands (je ne parle évidemment pas des stands chinois qui devraient être dégagés!) mais des friperies vintage dans lesquelles on trouve des pépites, des stand de food à tomber tellement c'est délicieux, des heures qu'on peut y passer sans jamais y voir deux fois la même chose. Quand je vais à Londres j'y retourne forcément et rien ne change, c'est à chaque fois autant incroyable année après année la magie hippie/underground opère toujours.


Les mois ont passé et petit à petit, j'ai réalisé que certes cette ville était géniale, mais les conditions de vie l'étaient moins. Autant au niveau des salaires moyens que du coût de la vie, le rapport n'y est pas du tout, il n'y a pas vraiment de "classe moyenne" comme en Suisse. Là-bas, soit tu vies au centre et t'es blindos (genre vraiment) soit tu te trouves un petit appart pas terrible à 45' de métro du centre et c'est pas ce dont j'avais envie. Aussi, j'ai réalisé à quel point on était bien en Suisse, changé d'avis sur notre mentalité et d'autres choses qui m'a fait décidé de rentrer. Je suis toujours hyper nostalgique quand j'y vais je me dis "je reviens vivre ici demain" mais je réalise que c'est toujours l'euphorie d'un week-end, au final je ne pense pas que je me verrais y revivre, je préfère y aller régulièrement surtout qu'on y est vite.


Enfin, tout ça pour dire que je vous conseille à tous non pas d'attendre l'opportunité mais de la créer, de partir découvrir autre chose, autre part. Vous en sortirez tellement enrichis !


Btw, je vous file mes endroits préf' si vous avez prévu de partir à Londoooon une fois qu'on en aura à nouveau l'occase. Je n'ai malheureusement, depuis le temps, de loin plus les noms des petits restos et pubs dans lesquels j'avais l'habitude d'aller, mais je vous file les districts cool ça pourra vous guider si vous êtes paumés :


MES QG

Camden Market - bien plus qu'un simple marché

Borough Market - marché food, un délice d'ailleurs on y trouve des suisses qui font de la raclette, ça sauve des vies pour les expat'

Portobello Market - style "marché aux puces" où vous trouverez du neuf comme du vintage et pleins de choses variées, nourriture également

Liberty London - une immense maison dans laquelle on trouve de tout, fringues, papeterie, accessoires, bijoux de diverses belles marques, même si vous n'y allez pas pour acheter, allez visiter l'endroit est sublime

Roadhouse - pub à Covent Garden dans lequel se produisent très souvent des groupes principalement de rock, ambiance incroyable !

KOKO - boîte d'une beauté à couper le souffle dans un ancien théâtre, fermé temporairement mais qui devrais très certainement ouvrir à nouveau après les rénovations

Sushisamba - rooftop avec vue imprenable sur la ville de jour comme de nuit (mais je vous conseille de nuit pour prendre un verre)

Greenwich, The Painted Hall - allez voir les photos, aucun mot ne peut décrire cette splendeur

The Churchill Arms - pub méga cool et juste magnifique orné de fleurs sur la façade

Royal Exchange - juste pour ce building si majestueux à couper le souffle

Pop Brixton - incroyables food stand, ambiance chillos et hyper cool surtout en été


DISTRICTS/RUES

Soho - pour l'ambiance, les boutiques et la beauté des rues

Shoreditch et Brick Lane - street art sublime et cool pour une promenade la journée

Neal's yard - petite rue discrète de Covent Garden très peu connue avec de petit shops naturels et bios principalement

The Vaults, Waterloo - là aussi, les photos parlent d'elles-mêmes, quartier de street art où vous voyez les artistes à l'oeuvre, anciens tunnels de métro décorés


HÔTEL

The Hoxton, Southwark - certes il n'est pas donné suivant les périodes, mais Dieu sait que les chambres sont folles, l'emplacement idéal d'après moi car proche des endroits que j'aime et juste à côté d'une station de métro




96 vues
 

©2020 - tanianamaste - switzerland